Carnet de route

Raquettes et ski de randonnée : col de Tronchet et La Gardiole de l'Alp

Le 04/04/2016 par MANINI Michel

Sorties du 12 et 13 mars 2016 dans le Queyras

 

Journée du samedi 12 mars 2016 : le Col du Tronchet

 

Ahhh le retour à Prats-Hauts !

Et oui, après 3 ans sans neige, je m’embarque pour le we Ski de rando et raquettes proposé par l’équipe de choc des Michels (Michel et Michèle) !

 

Nous sommes une bonne vingtaine à nous retrouver sur le parking du pont de l’arc, qui affiche déjà complet en cette heure matinale ! Il faut dire, le we s’annonce radieux, il a neigé pendant la semaine : nous ne sommes pas les seuls à partir à l’assaut des pentes enneigées ce we ! Quel plaisir de retrouver toute l’équipe, la bonne humeur matinale est bien là !

 

Nous cheminons gaiement jusqu’au parking de Brunissard, et c’est là  que nous reconnaissons tout l’art de l’organisation de Michel : notre parking se trouve à côté d’un bar-resto ! Nous avalons notre pique nique en plein soleil sur le parvis de l’église et nous ne faisons pas prier pour prendre notre petit café bien mérité  (quel effort ces 3h de conduite !!)

 

Repus, il faut passer aux choses sérieuses : nous attaquons la montée au col Tronchet. La montée est agréable et nous atteignons notre but sans soucis. Belle vue au col ! Les skieurs prennent un peu plus d’altitude en gravissant quelques mètres supplémentaires par la gauche, les raquettes grimpent à droite pour profiter d’un panorama plus vaste. C’est beau !

 

On s’éterniserait bien un peu plus longuement, mais c’est pas tout ça : nous sommes attendus à Prats-Hauts ! Nous partons donc tout schuss entre les arbres (presque). La neige chargée de beau temps et de soleil est un peu collante et glissante, mais c’est bien fun ! Des morceaux de raquettes disparaissent et réapparaissent dans la neige, des bâtons et autres accessoires sont semés régulièrement mais ont la bonne idée de ressurgir sans trop se faire prier. Michèle veille patiemment sur la fin du groupe et déterre  (déneige ?) les randonneurs qui s’enfoncent un peu trop dans la neige. Pourcentage de perte de randonneurs : 0 !

 

Après tous ces efforts, nous rejoignons La vie sauvage, dont le hammam / sauna en fait rêver plus d’un sur le trajet. Les douches sont prises, l’accoutrement neige est vite troqué contre une serviette et 1 maillot de bain ! Mais là, malheur !! Les équipements ne sont pas encore en marche… Bon ben c’est pas grave, en attendant, le bar, lui, est ouvert ☺

 

Comme d’habitude,  Marc et Claudine nous ont préparé un bon apéro et un excellent repas. Repas fort animé où notre petit groupe ne s’est pas exactement fait remarquer pour sa discrétion ! (Note pour plus tard : organiser une soirée karaoké, y’aura des motivés !)

Une petite tisane offerte par la maison vient conclure cette belle journée. Une bonne nuit de sommeil pour se remettre de cette belle balade et être frais et dispos pour le lendemain….

Ou pas ! Rémy et moi sommes forfaits pour la balade du dimanche (sniff et re-sniff)… la larme à l’œil (j’exagère ?), nous accompagnons le groupe qui s’apprête à gravir le sommet du jour…. Et nous retournons nous caler tranquillou dans le gîte.  Bon, on se repose un peu, et on part faire une petite baladounette histoire de dire que l’on aura pris l’air aujourd’hui ? Ouais on fait ça !  Ouh là, mais c’est qu’il est déjà midi ! Bon ben on pique-nique sur la terrasse et on y va. OK. Mais quand même on ne se ferait pas un petit apero avant ? Ah oui, bonne idée !

 

Bref, il est 14h, nous nous équipons,  mettons consciencieusement nos ARVA, partons vaillamment pour une randonnée corsée… de 35 min d’après la signalisation, quand tout à coup, à 2 lacets du gîte,  qui voyons-nous ? Les skieurs suivis à 5 min derrière par les raquettes !!! Bon, ben nous redescendons avec le groupe et retournons… au bar ;)

Bilan de la journée pour nous : 3h de canapé, 2h au bar, 1h au pique-nique, … et 20 min sur les raquettes ☺ Un dimanche hautement sportif !!

Merci à nos encadrants pour ce chouette we et à tous pour leur bonne humeur !

Merci à Nadine Gobert pour ce compte rendu.

 

Journée du dimanche 13 mars 2016 : La Gardiole de l'Alp

 

Nous partîmes 19 vers 9h avec quelques doux flocons nous souhaitant la bonne journée. Après une heure de montée régulière dans la forêt de Mélèzes, nous arrivâmes à une première bergerie où nous avons fait une pause. Puis nous avons traversé un petit vallon afin de récupérer l’itinéraire de montée au départ de Gaudissard vers la Gardiole. Nous avons poursuivi une petite demi-heure jusqu’à 2450 m afin de s’élever quelque peu. Après avoir profité de la vue vers la crête de Curlet et le Col Tronchet, nous décidons de redescendre car le sommet restera chapoté par les nuages toute la journée. Les 5 skieurs poursuivent une heure supplémentaire en vue d’allonger quelque peu la glisse. Nous pique-niquons au niveau de la deuxième bergerie où les skieurs nous rejoignent. Puis, en boucle, nous entamons la descente où nous profitons tous d’une jolie neige poudreuse. Nous retrouvons les skieurs au niveau du gîte, où l’on se rassemble pour partager le verre de l’amitié. Après les chaleureuses embrassades, nous entamons le chemin du retour.

Merci Yannick pour ces quelques mots.

 

Le compte rendu des skieurs par Madeleine Michel.

Sur les 23 participants, nous sommes 5 skieurs: Ludo, Guillaume, Jérôme, Jonathan et Madeleine.

Samedi, après un pique-nique près de la petite chapelle de Brunissard, et sous un soleil radieux, nous chaussons skis et raquettes vers 13 heures pour monter au Col du Tronchet. Une bonne partie de la montée s'effectue dans la forêt, sur un sentier bien tracée (par des randonneurs à raquettes). Petit arrêt au « Pouit » pour rassembler les troupes. Puis, nous continuons vers le col dans un magnifique décor. A partir du col, on peut encore pousser un peu plus haut : crête du Tronchet pour les skieurs, crête de Glaisette pour les randonneurs. Cela fait un dénivelé de 700 m environ. Pour Jonathan, c'est la première sortie de ski de rando mais bon skieur par ailleurs, il n'a qu'à subir l'apprentissage des conversions !

 

Quant à la descente, nous nous attendions à de meilleures conditions : neige assez lourde et légèrement croûtée, le style en pâtit. Ensuite, sans pour autant reprendre le tracé de la montée, nous sommes obligés de repasser par une forêt bien dense : c'est le parcours du combattant !

 

En avance sur nos amis randonneurs, nous décidons de prendre un pot au petit bar à côté du parking (désormais à l'ombre). Pas de chance, il a fermé à 15 heures ! Mais le groupe raquettes ne tarde pas à arriver.

 

Après une soirée conviviale passée au Gîte de la Vie Sauvage à Prats Hauts, nous partons le lendemain matin vers la Gardiole de l'Alpe. Un temps plus couvert mais quelques belles éclaircies. C'est pratique de démarrer directement du gîte, en laissant les voitures sur place. A la sortie de la forêt, nous prenons la direction du sommet, au fur et à mesure que nous montons, le ciel se voile, par moments, c'est presque le jour blanc. Après 1000 m de dénivelé et une petite pause barre/thermos, nous attaquons la suite. En temps normal, nous aurions pu faire une super descente, mais les conditions nivologiques du jour en avaient décidé autrement : neige croûtée, cartonnée, on fait comme on peut ! Nous nous donnons rendez-vous avec les randonneurs près d'une bergerie, on ne s'y attarde pas trop, quelques flocons nous incitent à la descente. Quelques passages en forêt (où la neige est enfin meilleure), quelques traversées, puis nous rejoignons le sentier de Gaudissart nous ramène au gîte vers 14 h 30 où nous terminons par le traditionnel pot.

Mais ce n'est pas fini : la question est de savoir si la fromagerie est ouverte ou non dimanche après-midi, les avis divergent. Nous avons la réponse en téléphonant de la Maison de Pays à Château Ville Vieille : l'ouverture 7/7 est limitée aux vacances scolaires. Certains d'entre nous repartent quand même avec quelques produits locaux.

 

Week-end très sympa, gîte très agréable, un grand merci à Michel et Michèle pour l'organisation.

 

Et merci aussi à Madeleine pour le récit de ces deux jours de ski de randonnée.

 

Pour voir l’album de Madeleine cliquer ici :

http://www.photoservice.com/albums_en_ligne/album.cfm?ap=8V%23I%28T-J27%279.%5C%21X9%2BP23%3E%3E%3D%3E2_4ZI78%25%0A&e=7895

 

 

CLUB ALPIN FRANCAIS AIX EN PROVENCE

1 RUE EMILE TAVAN
13100  AIX EN PROVENCE
Contactez-nous
Tél. 04 42 27 85 65
Permanences :
jeudi 19:00 - 20:30
Agenda