Carnet de route

Sortie du 11-12 mars 2017 dans le massif du Queyras

Le 22/03/2017 par MANINI Michel

Randonnée raquettes et ski dans le Queyras – 11 et 12 mars 2017

Michel Manini et Vincent Chevalier

Texte de Daniel Rogier et Elisabeth Reynaud

"Una mattina mi sono alzato, O bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao...........A l'issue d'un excellent repas au refuge de la vie sauvage, Michele nous invite à l'accompagner pour une célébration chantée d'une journée sportive; comme l'indique le site du gîte, nous sommes à Prats-Hauts "un village d'une vingtaine d'habitants où notre gîte de charme 3 épis vous ouvre ses portes. Exposé plein sud, en balcon sur la vallée (qui monte vers Saint Véran) au cœur d’une forêt de mélèze perché à 1800 mètres d’altitude".

Effectivement, la journée de samedi a été bien remplie : au Roux d'Abriès, ça bouchonne pour partir sur la route fermée aux voitures. Devant nous, un petit groupe bien chargé s’équipe de luges dont une gonflable dont on ne donne pas cher de sa vie. Enfin les DVA tintinnabulent et la transhumance des raquetteurs et skieurs se met en route en direction du village de Valpréveyre; il y a tout juste assez de neige sur le chemin malgré une chute récente. Un arrêt pique-nique à l'entrée du village donne l'occasion à Michel Manini de déployer son talent pédagogique: "Valpréveyre a été très endommagé par une avalanche record en 2008 (2 m de neige en 48h); l'église a été rasée et depuis tout ou presque a été reconstruit de façon très réussie". Vue imprenable sur le Bric Bouchet avant de nous remettre en route pour l'ascension de l'Eypiol (2550m). Il fait très chaud et après la traversée du torrent de Bouchet, la  montée raide dans le Bois de l'Issartin en désespère certains. Puis en sortant du bois, on monte en douceur, de faux sommet en faux sommet et au moment où l’on commence à s’exaspérer, nous arrivons, tout le monde se rhabille, la température est sérieusement descendue.  Le beau temps a été au rendez-vous pendant toute la journée : photos de groupe et panoramiques avant une descente plus inconfortable en raquette qu'à ski ce qui provoque des arrivées échelonnées mais bien maîtrisées grâce à Michel le lider maximo et Michele Salvator le serre file infatigable qui ne cesse de compter les brebis.

Rebelote dimanche, mais au départ d'Arvieux sur la route du col d'Izoard; malgré un léger voile, le temps est bien plus beau qu'annoncé et surtout qu'à Aix à ce que nous apprendrons. Ambiance de fin de saison et village désert, mais là encore la neige est là dès le parking. L'objectif est le col de Fontouse 2289m, en haut du vallon de….Fontouse, au-dessus des cabanes de …Fontouse. Nous sommes dans un vallon parallèle au vallon de Furfande, plus connu des randonneurs. A nouveau une montée bien raide dans la forêt – il faut bien écluser les 750 m de la rando -. Pas d'autres randonneurs, mais nous croisons un chevreuil qui refuse de nous accompagner. Pour éviter la dispersion d'une colonne de 25 sportifs aux tempéraments divers, Michel doit déployer sa science et sa bonne humeur pour conduire, canaliser, calmer ou encourager les impétueux, promeneurs ou contemplatifs selon les cas. Nous arrivons à la cabane de Fontouse, minuscule, mais avec un charmant lit en bois et l'on repart dans le vallon dégagé maintenant et montant régulièrement vers le col. Au fur et à mesure que nous gravissons le col, le temps se dégage et nous avons le plaisir de déjeuner devant un panorama à 365° sur fond de ciel bleu. Il fait même tellement bon que nous nous octroyons une petite sieste au soleil.

Déjeuner ensoleillé et sans vent permettant d'apprécier encore mieux le premier gâteau collectif de la journée. La descente est plus agréable que prévu, des éclaireurs avisés ayant déniché un chemin forestier qui permettra aux skieurs et raquetteurs de descendre en douceur à travers les bois.

Nous redescendons dans une belle neige fraîche, aussi agréable pour les raquetteurs que pour les skieurs. Nous rejoignons la cabane de Fontouse, et le beau temps étant toujours avec nous, nous nous lançons dans un exercice d'ARVA : en effet ce sont des nouveaux modèles que nous n'avons pas encore eu l'occasion de tester ! Nous débutons dans une cacophonie de bips en tous genres: un ARVA sur 2 est encore en émission ! Tout rentre dans l'ordre et nous allons sauver qqs ARVA sous la conduite de Michele. Nous remballons le dispositif et repartons dans les pentes enneigées. Quelques belles glissades et roulades viennent pimenter la descente qui reste des plus agréables. Nous nous retrouvons, skieurs et raquetteurs, sur le parking, où le second gâteau nous attend aux voitures le délicieux gâteau de Béatrice vient réconforter les sportifs ! Après le traditionnel pot, à Guillestre, nous reprenons notre descente dans la vallée... Et nous ne sommes pas les seuls : ça bouchonne depuis Savine !

Mais cela ne viendra pas ternir cet excellent we où la neige, le soleil et la bonne humeur furent au rendez-vous !

Pour visiter l'album de Michele cliquez ici :  Raquette mars 2017

Pour visiter l'album de Michel cliquez ici : Sortie Caf du 11-12 mars 2017 dans le Queyras

CLUB ALPIN FRANCAIS AIX EN PROVENCE
MAISON DES ASSOCIATIONS
1 RUE EMILE TAVAN
13100  AIX EN PROVENCE
Contactez-nous
Tél. 04 42 27 85 65
Permanences :
jeudi 19:00 - 20:30
Agenda