Carnet de route

Basses gorges du Verdon

Le 09/03/2020 par THAREAU Gilles

Sortie du 8 mars 2020

Coup de jeune à la randonnée ? Depuis septembre dernier, de nombreux  « quinquas » sont venus renforcer les rangs des randonneurs mais pas seulement ; ils ont à peine plus de quarante ans, voire moins, et apportent leur dynamisme, leur sourire et leur intérêt à l’organisation de cette activité. Pour preuve, hier dimanche, à l’occasion de la sortie dans les basses gorges du Verdon, Nicolas, qui avait déjà participé à la petite formation cartographie, s’est prêté au jeu de la conduite intégrale du groupe sans la moindre hésitation. On a tous apprécié cette performance. Une expérience que je n’hésiterai pas à reconduire dans des sorties futures.
A 9h30, nous quittons le goudron pour attaquer la seule vraie difficulté du parcours, la montée sur le plateau. Le groupe se sépare en deux : les adeptes du sentier balisé et les marcheurs sur piste ; on se croisera plusieurs fois avant d’atteindre la première bifurcation du sentier touristique.  Le soleil est là, à peine voilé, et les organismes réchauffés nécessitent une pause boisson. On en profite pour tomber une épaisseur. La balade se poursuit jusqu’à rencontrer les marques du GR99. Nous sommes alors dans une petite gorge très sinueuse. Au lieu-dit la Charbonnière, nous montons sur la crête pour rejoindre la chapelle Sainte Maxime, construite en 1854, dominant la vallée du Verdon. C’est là que nous nous arrêtons pour la pause déjeuner. Dorothée, nouvelle adhérente, propose divers chocolats tandis que thé et café sont partagés. 
Sainte Maxime, fille du comte de Grasse, dirigea le monastère de Caillan dans le Var. Décédée en 856, ses reliques furent transférées dans la cathédrale de Fréjus. Une côte, placée dans un reliquaire, est désormais conservée à Sainte-Maxime (d’où le nom de la ville). 
Après être redescendus dans le ravin, nous découvrons les eaux vertes du Verdon. Il a déjà parcouru près de 150km depuis sa source près du Col d’Allos. Cette couleur émeraude est causée par des algues microscopiques. L’itinéraire passe par un ancien canal ; nous traversons un tunnel puis il faut marcher sur un muret bordé d’une main courante sécurisante. La paroi calcaire, verticale et éclairée par un soleil généreux, se reflète dans l’eau limpide. C’est la récompense d’une randonnée facile où nous croiserons déjà quelques promeneurs venus découvrir ou redécouvrir cet itinéraire classique avant la foule touristique de l’été. Merci à Eric, notre photographe.

Le photothèque est ici







CLUB ALPIN FRANCAIS AIX EN PROVENCE
MAISON DES ASSOCIATIONS
1 RUE EMILE TAVAN
13100  AIX EN PROVENCE
Contactez-nous
Tél. 04 42 27 85 65
Permanences :
jeudi 19:00 - 20:30
Agenda