Carnet de route

Camp d'été escalade

Le 24/08/2014 par GALLAND Bruno

 

Bonjour. Chose promise, chose due. Je vais de ce pas vous raconter le déroulement de notre camp d'été qui s'est agréablement passé à Ailefroide du coté des Écrins, site oh combien emblématique de l'escalade en France. Prévu du 13 au 27 juillet, j'ai décidé de partir un jour plus tôt et c'est ainsi que le samedi matin 12 à 7h00 du matin, je prends la route sous un beau soleil en direction de l'Oisans. Après 3h30 de route sans difficultés particulières, me voici accoudé au comptoir du bureau du camping. Je remplis les formalités d'usage et je pars à la recherche d'un emplacement ensoleillé. Le temps est mitigé, des nuages parsèment le ciel et cachent le soleil. J'installe mon campement ainsi que les tentes mess, le ciel est de plus en plus menaçant. Patrick, parti un peu plus tard d'Aix, arrive sur ces entrefaites et s'installe à son tour. Tout cela fait, nous avalons notre repas avec quelques inquiétudes qui s'avèrent rapidement réalistes. La pluie s'invite au dessert heureusement tout est à l'abri.

 

- Dimanche 13. Au matin, un timide soleil fait s'envoler une légère et gracieuse brume qui s'élève en volutes des arbres et des toiles des tentes. Super, le granit a l'avantage de sécher rapidement, on va pouvoir grimper. Ailefroide c'est génial, pas besoin de prendre la voiture, le camping est encerclé par les falaises et, en une demi-heure, tu es au pied des voies les plus éloignées. Nous décidons de commencer par une voie courte, histoire de nous refamiliariser au toucher particulier de ce type de roche, Caramba, mais c'est du 6 , c'est la voie que nous avons sélectionnée pour débuter. Petite marche d'approche, petite voie, 150m en 5 longueurs avec quelques jolis passages en 6a+ très beau, 3 rappels et retour au camping en milieu d'A.M., apéro ( EPO ) eau, pastis, olives, ça ne produit pas les mêmes effets mais c'est  fort appréciable. Fin de journée, un bon repas et on prépare la sortie du lendemain.

 

- Lundi 14. Jour de la fête Nationale. on s'équipe pour aller faire une voie récente. Divine Pancréatite​. située après le secteur de l'éboulement et avant la vire du Pelvoux. 300m, niveau 5c/6a, 10 longueurs en réversible et 5 rappels plus bas, contents de notre journée, retour au camping ou nous attend l'apéro, c'est un moment que l'on l'apprécie toujours. Fin d'A.M. on décide d'aller se taper la cloche à Briançon afin d'assister au traditionnel feu d'artifice. Petit resto, repas sympa arrosé par un gouleyant petit rosé des Alpes et nous voilà assis sur les remparts à écarquiller nos mirettes. Ho la belle bleue, ho la belle rouge etc, etc en 20 minutes c'est plié, retour au camping, la nuit est claire elle va être froide. 

 

- Mardi 15. Réveil engourdi, je confirme, la nuit fut froide ! Les sommets sont plâtrés mais le soleil est au rendez-vous. Déjeuner, toilette ( hé oui, on se lave quand même ) et nous voilà partis pour gravir du sérieux. Zag-Zig. coté 6a+, ça démarre fort, 250m et 7 longueurs plus tard nous voici au pied des rappels. Le dernier, 30m en fil d'araignée, super ! On ne traîne pas car aujourd'hui arrive Régine. Elle pointe le bout de son joli nez vers 18h00. Banalités d'usages et elle installe son campement hè oui, c'est une grande fille !!!!! S'ensuit l'apéro et le repas en commun, suite à cela, briefing de la journée de mercredi et tout le monde au dodo.

 

- Mercredi 16. On a choisi une voie relativement facile afin que Régine à son tour se familiarise au rocher. Ecrins Total. Secteur de la Poire centrale, 200m niveau 4c/5a, 7 longueurs et quelques jolis passages, au sommet de la poire c'est la Canebière aux heures de pointe, heureusement, il y a un nombre suffisant de départs de rappels pour ne pas trop attendre. Nos 3 rappels sont dévalés en toute simplicité et après un quart d'heure de marche nous revoici attablés devant notre bière/melon apéro du jour. Dans la soirée, Annie, nous rejoint. Elle est arrivée dans l'A.M. Ne nous ayant pas trouvé (et pour cause !) elle s'est installée un peu à l'écart. On lui propose de la déménager mais elle a retrouvé des connaissances qui se sont installés à coté d'elle donc !! On en profite pour définir le programme de jeudi.

 

- Jeudi 17. On fait évidement 2 cordées, Annie avec moi, Régine avec Patrick. Ca y est, je vous vois venir avec vos gros sabots, non, non, nous sommes et resterons très sages. Il fait un temps super ensoleillé et très chaud, on décide de partir en début d'A.M. pour grimper à l'ombre. Donc, on attaque : Et on Tueras tout les Affreux. C'est du Cambon ( pour ceux qui connaissent) 450m ouf, 6a, et 11 longueurs en réversible ça va plus vite quand c'est bien fait. Du haut de la voie, tu vois toute la vallée, il fait bon et on engage nos 5 rappels. Descente rapide car on les installe en série. Retour au camp, bière/melon, on y prends goût. Nous allons bien dormir cette nuit.

 

- Vendredi 18. La nuit fut chaude ( température ) ça suffit les commentaires douteux!! On a repéré une voie nouvelle dans le secteur de la Draye: Coulis de Vertèbres: toujours le même. 250m, une première en 6a fissure et bloc ça envoi du lourd, la quatre, un pilier en 6a super bloc humm, très beau, un régal, en tout 8 longueurs les 6 & 7 pas mal non plus, petits pas bloc et adhérence, descente en? non pas de rappel, retour à pieds par le sentier de la Draye, retour au camp avec les provisions achetées en passant. Cette fois ci, l'apéro c'est rosé bien frais, chips, olives. Lionel arrive dans la soirée, il vient passé le week-end avec nous, il a obtenu le ticket de sortie, embrassades, nouvelles de la petite famille, et on l'installe dans la tente mess.

 

- Samedi 19Logique Flou. Hé oui encore, 200m, niveau 6a, et 5 longueurs, une cordée de 2 et une de 3 avec Lionel en plus, 3 rappels nous attendent, avec un premier de ouf, 45 mètres en fil d'araignée, ça Régine elle aime pas mais marche arrière impossible contre mauvaise fortune bon coeur mais le sourire est crispé. Des gouttes de pluie font leur apparition, qui commencent à en inquiéter plus d'un. En passant, on récupère des cordées qui descendent d'Apparatcik's Tripes, on installe les rappels en série, je drive les manips et tout le monde arrive en bas sans encombre, ouf, on est passé au travers. Encore une bonne journée.

 

- Fin de la première semaine

CLUB ALPIN FRANCAIS AIX EN PROVENCE
MAISON DES ASSOCIATIONS
1 RUE EMILE TAVAN
13100  AIX EN PROVENCE
Contactez-nous
Tél. 04 42 27 85 65
Permanences :
jeudi 19:00 - 20:30
Agenda