Carnet de route

Camp d'été - deuxième semaine

Le 02/09/2014 par GALLAND Bruno

 

- Deuxième semaine

 

- Dimanche 20. Repos obligatoire, ce n'est pas le nom de la voie, non, il a plu toute la nuit, ce matin, il bruine, à moins d'un miracle, la journée est foutue. La météo prévoit une amélioration pour le lendemain. Lionel décide de rester un jours de plus afin d'optimiser son WE.

 

- Lundi 21. Gazon Maudit. 300m, niveau 5c avec un pas de 6 et 8 longueurs. Je grimpe avec Lionel, Patrick est en charge des filles hihihi!!!!  Quatre premières longueurs en dalles et au départ de la 5ème, Annie qui se retrouve 3 bon mètres plus bas les quatre fers en l'air, elle a glissé sur de l'herbe humide Heureusement Régine assure le coup, pas de bobo on repart. Quatre dernières longueurs en murs bien redressés, sortie au sommet et descente à pieds style via ferrata tout le monde encordé. Retour au camp, éternel apéro, fin d'A.M., Lionel nous quitte à regret mais enchanté de ces trois jours passés en notre compagnie. Régine qui devait elle aussi partir, décide de rester un jours de plus car demain on a décidé de faire la fameuse " fissure " d'Ailefroide, 280m  pas dur 4c/5b max, mais il faut emporter coinceurs et autres artifices car peu de points de protection, ça promet, on s'en lèche déjà les babines.

 

- Mardi 22. Réveil morose, il a plu dans la nuit, oh pas grand chose mais suffisamment pour humidifier le lichen et comme la voie n'est pas exposée sud, ça va pas sécher. On se pose la question, y va, y va pas? Le temps de déjeuner, faire la vaisselle ( hè, c'est nous les mecs qui faisons la vaisselle, ouais, j'te jure ), s'ensuit la toilette ( ça aussi c'est nous ) pas touche à la bête!!!! et c'est avec regrets que nous abandonnons notre projet. Nous décidons d'aller voir en bas dans la vallée si le temps est plus clément. Arrivé aux Vigneaux, nous optons pour la via ferrata sportive du coin. Deux petites heures de grimpouillette tranquille et retour at home, on râle, le temps s'est remis au beau fixe. Tant pis, la fissure ce sera pour une autre fois. De retour au camping, toujours et encore l'apéro, puis le repas et Régine à contre-coeur plie armes et bagages pour s'en retourner sur Aix, travail oblige, on la taquine, on essaye de la persuader de rester, pas moyen, ses patients d'abords, c'est une pro ( hè oui, il en faut ).

 

- Mercredi 23. Nous ne sommes plus que 3, Annie, Patrick et votre serviteur. Nous décidons de faire une voie "majeure" Snoopy Directe. 280m, niveau 6b, 10 longueurs avec quelques pas retors, de la dalle, du bloc, de la fissure en dulfer, et encore de la dalle en sortie. Descente par le sentier à ne pas emprunter par temps de pluie car très pentu avec des passages en bord de falaise, risque d'arriver en bas avant d'avoir compris. Une fois dans le pré, nous observons qu'une cordée qui descendait en rappel n'en était qu'au premier relais. Comme quoi, parfois la descente à pieds est plus rapide et plus sûre que les rappels.

 

- Jeudi 24. Ce matin, Annie nous quitte à son tour. Nous nous retrouvons à 2 pour faire: Little Palavar​, 300m, 5c+, et 7 longueurs, la L4 sur un pilier gazeux, le vide de chaque côté et les deux dernières sur un superbe mur bien redressé sont magnifiques. Trois rappels, et de nouveau l'apé... ouais, bon ça va, on va finir par croire que nous sommes des pochtrons.

 

​- Vendredi 25. La fin du camp approche mais on n'en a pas fini, on attend pour la soirée, Pierre avec son épouse qui viennent passer le WE. Avec Patounet!! nous faisons une nouvelle à la Cambon, encore? Hanches en Miettes après le coulis de vertèbres ça coule de source. 250m, 6a++, 6 belles longueurs, dont la deuxième sur le fil du pilier plein gaz que Patrick gravit en vociférant tout du long. Il est vrai qu'elle n'est pas facile, même en second, tu fais gaffe, y a du gaz des deux cotés. La L4 est aussi superbe, une belle dalle qui se grimpe en diagonale avec une prise bec qui ne faut absolument pas toucher, elle est juste maintenue entre deux strates et ne tient que par miracle. Sortie idem que coulis par le sentier de la Draye. Pierre et son épouse arrive vers 23h00 . Pas fous, les deux, ils ont pris une chambre au Chalet Hôtel d'Ailefroide. 

 

- Samedi 26. En fin de matinée, Pierre arrive avec épouse et toutou ( duc ) le petit dernier de la famille, ils sont allés faire une rando. Repas, et nous voila de nouveau 3 pour aller faire : Cascade Blues . 250m, cotée 6a max, en 8 longueurs. Les deux premières avec quelques pas engagés pour une cotations de 5c. Arrivé au passage de la dite cascade, on constate qu'il n'y a pas de point de sécurité et que la main courante est en piteux état. De plus, le débit de la cascade est plus important que d'habitude. Pas question de prendre des risques inconsidérés, nous décidons d'arréter là l'escalade, la sécurité de la cordée d'abord. Nous abandonnons quelques manilles car les relais ne sont pas équipés en rappels ( en G.V, il faut toujours en avoir sur soi afin de pouvoir faire une réchappe ) Nous sommes déçus pour Pierre car nous ne réalisons que 160m des 250 prévus.

 

- Dimanche 27. Jour de fin du camp, on a quand même le moral et nous partons faire, pour clore tout cela, une petite voie à coté de Caramba celle du premier jour: Ma qué, seulement du 5 180m aussi et 5 superbes longueurs où le 6 n'est jamais loin tout du long. Descente en 3 rappels et retour au camp. Pierre est ravi de son WE. Nous retrouvons son épouse et Duc vers 13h30  pour le déjeuner et l'apéro, celui-là, pas question de l'oublier ! Après le café, nous nous résignons à plier bagages et autres ustensiles, on s'en va retourner à Aix. Demain Patrick reprend son job, quant à moi, les vacances continuent  du coté de Narbonne pour 3 semaines de soleil et de repos bien mérité.

 

- Conclusion.

Cette année, le camp est une réussite. 13 Grandes voies réalisées sur 15 jours, 2 jours de pluie c'est assez rare pour le signaler, 6 participants au total, l'an passé 3 ! Morale : les absents ont toujours tort. A signaler, nous campions à coté du CAF de Rouen, plus de 30 participants, du CAF de Roanne, une bonne vingtaine, sans parler du CAF de Marseille cherchez l'erreur. Le camp s'est déroulé sans aucun problème, pas de bobo, pas de corde coincée, pas de chute grave, des pros quoi ! L'an prochain, nous allons essayer de faire le camp d'été en........ Corse ! Première quinzaine de juin. On vous tiendras informé au fur et à mesure de nos avancées. Pour finir, je veux remercier les participants qui pendant ces deux semaines ont apporté leur sourires et leur bonne humeur, leur joie d'escalader dans ce beau coin de France, et merci pour leur amitié, et leur capacité à descendre autant de bonnes bouteilles que ce que l'on a monté en escalade.

A bientôt.

B. Galland

CLUB ALPIN FRANCAIS AIX EN PROVENCE
MAISON DES ASSOCIATIONS
1 RUE EMILE TAVAN
13100  AIX EN PROVENCE
Contactez-nous
Tél. 04 42 27 85 65
Permanences :
jeudi 19:00 - 20:30
Agenda