Carnet de route

Arêtes ensoleillées au Caroux

Le 25/04/2018 par CHARAUD Sylvain

Sortie alpinisme du 21/04/2018 :  Perfectionnement

Par un étrange jeu de circonstances, nos "couloirs de neige dans le Mercantour" se sont métamorphosés en "arêtes rocheuses au Caroux". Drôle de changement de programme n'est-ce pas ?

Eh oui, la neige étant trop présente en montagne, il nous était encore impossible de monter jusqu’au refuge de la Madonne de Fenestre par la route, et le risque d’avalanche n'était pas négligeable ...

François nous propose alors un habile plan B : 2 jours d’escalade en terrain d’aventure au Caroux, dans l’arrière-pays Héraultais, non loin de Lamalou-les-bains.

De 8 au départ, notre groupe est passé à 4, pour (re)découvrir de très belles grandes voies sur du gneiss vierge d’équipement, aux approches paumatoires dans les chênes verts, sous une météo parfaitement parfaite !

Nous y avons gravi 2 arêtes :

  • Le premier jour, arête des culs de jatte (D+ - V+ max) :

Nous n’avons que triplé la durée de la marche d’approche de 10 minutes, c’est paraît-il le ratio normal pour les grimpeurs qui découvrent le Caroux. L’escalade y est très variée, y compris un peu de renfougne* et même une très belle fissure à coincements de poing**, voire de coude, pour la fin.

  • Le deuxième jour, l’arête des charbonniers « intégrale » (AD – IV+ max) :

Nous avons mieux géré l’approche : 50 minutes 1h20. Il faut reconnaître que le chemin est bien balisé … Plus facile, l’escalade y est aussi plus vertigineuse, il y a « du gaz » dès la deuxième longueur, c’est magnifique ! Une fois arrivés au sommet « habituel » de l’arête, même si nous avions fini l’ascension en corde tendue, nous aurions manqué de temps pour gravir à la suite l’arête SW de l’aiguille Déplasse, surtout que le temps de descente depuis le sommet semblait très aléatoire. Nous nous sommes alors tournés vers le prolongement de notre arête jusqu’au sommet du « grépon des charbonniers », le lichen était plus présent, mais cela ne nous a pas empêchés d’arriver au sommet, ni de redescendre à temps pour boire une petite mousse à la buvette du parking.

Ces deux jours nous ont offert un très bon aperçu des possibilités offertes par ce massif. Les aiguilles Déplasse, Viallat et Godefroy nous attendent déjà pour la prochaine fois !

En bonus, nous avons même eu droit à un bon bain chaud revigorant dans l’Héric, et à un gîte « airbnb » tout confort dans une vieille maison de famille rénovée à Saint Martin de l’Arçon (il y avait de la place pour au moins 3 fois plus de participants), nous recommandons l’adresse !

* Renfougne : Lorsqu’on utilise autre chose que les mains et les pieds pour grimper (l’épaule, le dos, les fesses …)

** Coincement de poing : Lorsqu’au lieu de serrer une prise, on coince le poing dans la fissure en le fermant bien fort. Oui, ça tient !







CLUB ALPIN FRANCAIS AIX EN PROVENCE
MAISON DES ASSOCIATIONS
1 RUE EMILE TAVAN
13100  AIX EN PROVENCE
Contactez-nous
Tél. 04 42 27 85 65
Permanences :
jeudi 19:00 - 20:30
Agenda