Carnet de route

Retrouvailles "BELLISSIMA"

Le 07/12/2018 par SICHI Fanny

Sortie du 18 novembre 2018 : Escalade aux Clés du Royaume

Je pourrais commencer ce compte rendu en vous parlant de ce dimanche lumineux où le soleil est resté à nos côtés toute la journée, ou bien vous dire que le vent de Novembre n’a pas refroidi notre enthousiasme et la joie de tous nous retrouver au pied de Sainte Victoire, ou encore vous raconter . . .

Mais je vais commencer par vous parler de Norbert !

Je vous entends déjà derrière votre ordinateur en train de dire “Mais Fanny, on le connaît tous Norbert !!”

Oui mais pour moi ce dimanche-là, avait une saveur particulière

Avec Norbert la derrière fois que l’on s’est vu pour grimper en extérieur, c’était il y a 8 ans et tout ne s’était pas passé comme prévu. Moi et mes chaussons d’escalade on avait fini la journée aux urgences.

Une sacrée mauvaise chute, une cheville bien amochée et mon père bien mal en peine devant toutes mes larmes...
Alors, me retrouver avec Norbert, baudrier sur les hanches et reverso en main, c’était pas rien !

Cette fois-ci, on allait la finir avec le sourire aux lèvres cette journée et en grimpant dans le secteur Bellissima, il ne pouvait en être autrement.

Nous sommes arrivés, petits et grands, à 9h30 au parking des deux aiguilles, motivés comme jamais.

Une sortie "Famille" où la plus petite (5ans) et le plus Sage (71 ans) n’ont pas démérité. Bien au contraire !

Après une petite marche d’approche, on a posé les sacs à dos, vissé notre casque sur la tête et hop hop hop, on est parti équiper les voies. Enfin quand je dis «on» c’est un peu exagéré. Pas tous hein..,!?! Nous, on avait Lara dans l’équipe et c’est pas rien. Ni une ni deux, elle était déjà au relais, comme si de rien n’était. Quel talent !

Et c’est parti !

Norbert nous fait un récap des manips d’assurage, Antoine me fait remarquer que je m’encorde sur la corde d’à coté et qu’il sera difficile pour lui de m’assurer (pas bête Antoine) et les petites sœurs Capucine et Juliette mettent leurs baudriers.

La première part confiante mais décide, après s’être arrêtée larmoyante, qu’elle restera là. Au milieu de la voie, assise au soleil et même les paroles réconfortantes de Jeanne (Miss «J’ai peur des toiles d’araignées») qui a stoppée son ascension pour la consoler n’y ont rien changé.

Quant à la seconde, la petite Juju, elle est partie harnachée dans son Ouistiti, avec comme leitmotiv «Même pas peur !!!» et je peux vous dire qu’elle n’a jamais eu peur.

Tout le monde a grimpé, plus ou moins vite, plus ou moins confiant mais avec beaucoup d’envie.

12h est arrivé à grand pas et Norbert nous a enfin autorisé à enlever notre casque. Nous avons pris nos sandwichs face au soleil et comme on avait été très sage, Daniel nous a offert des Ferrero en guise de dessert (il est chouette mon père non?). Un café et on y retourne.

Robin assuré par sa maman Laure et Jeanne assurée par votre serviteur, ont fait la course ou presque, sous les yeux d’Alexis, plein de bons conseils que l’on connaît tous «Remonte ton pied droit ! Ta main, plus haute ! Mais pousse, allez !!» et ça les a bien aidé.

Ghylia a été toute aussi efficace dans son analyse.

Comme on avait besoin de quelques révisions, Philippe, sous les yeux de sa douce, Sylvette, nous a fait un cours spécial «qu’est ce qu’on fait quand on arrive au relais ?» Bien utile. Merci Philippe.

Pendant ce temps, Catherine s’est attaquée à la orange et pour ceux qui n’étaient pas là (et c’est bien dommage) c’était une 6a.
6a qu’elle a maîtrisé d’une main de maître mais aussi parce qu’«elle a été super bien assurée» dixit Catherine et le pro de l’assurage c’était Jeff !

Quant à Daniel, il a grimpé toute la journée avec sa fille et sa petite fille. 3 générations réunies, 6 mains égratignées et le même bonheur d’être ensemble.

16h30 approchait et comme le soleil était allé voir ce qu’il se passait de l’autre côté de la montagne, on a décidé de repartir non sans avoir dégusté les délicieux Muffins de Jean-Charles.

En partant on a pensé à récupérer les cordes et à les lover bien comme il faut, enfin presque.

Parce que le «lovage» en mode marin, c’était peut être pas la meilleure idée mais comme Antoine est très sympa, il a souri et nous aussi.

Une belle journée se termine avec l’envie tenace d’y retourner !

CLUB ALPIN FRANCAIS AIX EN PROVENCE
MAISON DES ASSOCIATIONS
1 RUE EMILE TAVAN
13100  AIX EN PROVENCE
Contactez-nous
Tél. 04 42 27 85 65
Permanences :
jeudi 19:00 - 20:30
Agenda