Carnet de route

Pas de l'Archail, Cucuyon et Pas de l'Escayon

Le 10/06/2018 par MATHIEU Didier

 Sortie du 9 juin 2018

Au programme de ce beau samedi, après une semaine de pluie et d'orages, une belle boucle dans la région de Digne. Nous voici à pied d’œuvre à 9h20, dans le petit village de Draix, à 880 m. d'altitude. Équipe pas vraiment paritaire puisque seules deux participations féminines sur 10, mais on fera avec !

Nous prenons la direction d'Archail, sans redescendre au village, suivant une piste forestière en pente douce, à l'ombre, agréable. Dommage qu'elle ait ait été fraîchement défoncée par l'exploitation forestière, il est impossible de ne pas ramasser toute la boue sous les semelles. Après avoir gagné 350 m., nous prenons le sentier balisage jaune, beaucoup plus raide, ça commence à ressemble à de la montagne ! Un peu plus haut, nous rattrapons provisoirement une nouvelle petite  partie de piste, que nous quittons définitivement. Belle montée dans les hêtres, lacets serrés et raides, qui coupent régulièrement un grand éboulis. Nous y croisons quelques VTTistes casse-cous, passons une jolie brèche rocheuse, encore dans l'ombre. Les derniers mètres d'un sous-bois de résineux nous offre une belle pelouse constellée de myosotis, et nous débouchons au Pas de l'Archail (1667 m.), la prairie est verdoyante, l'herbe épaisse, les fleurs de printemps abondent, l'air est encore frais, on pique-niquerait bien s'il n'était pas si tôt.

Après une petite pause, nous reprenons la montée (optionnelle) au Cucuyon qui nous offre une très belle vue sur le Couard un peu plus haut que nous, sur la crête du Cheval Blanc qui nous barre toute la vue vers l'est, et l'Estrop, au loin, encore enneigé.

Regroupement au prochain petit col pour un pique-nique sous un soleil très chaud. Il en faudrait peu pour sombrer dans une douce léthargie, mais le chemin est encore long et nous ne pouvons malheureusement pas nous abandonner à une bienheureuse quiétude ! Nous suivons la longue crête du Pré de l'Eveque, suite de petits mamelons, courts mais raides, que certains mettent un point d'honneur à franchir, alors que d'autres les contournent pour économiser les forces ! Chacun selon ses moyens ! Au passage, nous remplissons nos sacs de superbes rosés des prés, à profusion.

Puis la dernière montée, au sommet de Cluchemet (1765 m.), beaucoup plus impressionnant que difficile, on lui donnerait bien 150 m. alors qu'il n'en fait que la moitié !!! Mais il paraît très abrupt et certains doutent même qu'il faille passer "par là" !!! Sans doute parce que les muscles ne sont plus aussi vaillants que ce matin, et que la fatigue accumulée commence à se faire sentir. Finalement, nous nous retrouvons tous en haut, pour constater que les efforts ne sont pas terminés pour autant : une redescente assez raide, un sentier pratiquement inexistant, des cailloux qui menacent de glisser à chaque pas (et qui mettent parfois leur menace à exécution !) et, pour finir, une traversée sous les arbres où les feuilles mortes en mettent plus d'un à terre !

Bref, contents d'être arrivés au col de la Cine, même si la route est encore (très) longue : petites parties sur pistes, mais en général chemins dans les sous-bois, relative fraîcheur après avoir pris des coups de soleil sur les crêtes, montées et descentes sans jamais perdre beaucoup d'altitude. Une source abondante nous permet heureusement de recharger les gourdes, passage assez délicat d'une roubine, le sentier ayant été emporté par l'érosion, puis le dernier point remarquable : le Pas de l'Escayon.

C'est assez fatigués pour la plupart d'entre-nous que nous regagnons enfin, peu avant 18h, le parking devant l'église, conscients de ne pas avoir battu des records, mais avec nos 17 km. et  1250 m. de dénivelé positif, nous n'aurons à rougir que des coups de soleil !!!

CLUB ALPIN FRANCAIS AIX EN PROVENCE

1 RUE EMILE TAVAN
13100  AIX EN PROVENCE
Contactez-nous
Tél. 04 42 27 85 65
Permanences :
jeudi 19:00 - 20:30
Agenda