Recommandations

Niveau

III ou IV en tête en terrain d’aventure pour les formations, et au delà, selon la sortie

Inscription

Inscription obligatoire, présence au CAF le jeudi précédent pour organiser la sortie et 10 jours avant pour les sorties avec hébergement.
 
Trajet avec répartition dans les voitures (0,07 € par kilomètre et par personne + partage des péages)

Recommandations pratiques pour les courses d'alpinisme

La montagne est un milieu où les conditions varient beaucoup et il est difficile, voire impossible, de prévoir quelsera le niveau de difficulté exact qui sera rencontré. Il faudra donc sur le terrain être particulièrement attentif àl’environnement et adapter en permanence la conduite des cordées.

Avant de partir l’encadrant doit évaluer quel est le niveau des membres du groupe et définir sur lesquels il va s’appuyer lors de la course. Le nombre des participants sera fonction de la course, mais aussi des niveaux de chacun, une marge de sécurité devra être prévue pour l’ensemble du groupe.

La formation est là pour éviter que tous les incidents qui forment l’expérience, ne soient pas trop graves ; n’hésitez pas à participer aux stages et aux recyclages.

Un cadre fédéral doit tout en animant la sortie, tout faire pour que celle-ci permette à chacun d’apprécier sescapacités, et ainsi, d’accroître son autonomie.


Document PDFDocument FFCAM

Pour l'encadrant

  • Préparez soigneusement votre course avant de partir : connaissance de l'itinéraire d’ascension et de descente, repérage des difficultés et des dangers (topos, reconnaissance, demandes aux amis, gardiens de refuge, gendarmerie…) , de la météo, choix de votre matériel personnel, du matériel collectif et de l’équipement individuel des participants.
  • Remplissez avec soin la fiche de sortie et sachez adapter en permanence, le programme prévu selon les capacités des participants et l’évolution des conditions en montagne. Faites connaître au Club ou au refuge , toute modification de destination.
  • Assurez-vous du port adéquat et effectif des équipements individuels de sécurité (casque, gants sur névé et glacier, et bien sûr baudrier et encordement ...)
  • Marchez très lentement durant les marches d'approche surtout la première heure, et arrêtez-vous le moins possible.
  • Appréciez en permanence les dangers et le besoin de sécurité d’un ou des participants moins compétents.
  • Veillez à la mise en place des assurages dans les passages pouvant présenter un risque, en mettant en
  • application une ou différentes techniques maîtrisées par les participants.
  • Ayez une vision du groupe la plus continue possible. Appréciez l’allure et la sécurité de la progression.
  •  Procédez à une évaluation des aptitudes de chacun des participants à la fin de la course

     

Pour le participant

  • Prenez connaissance des pré-requis. Faites part à l’organisateur de votre expérience et de vos aptitudes. Selon l’activité envisagée, votre inscription peut ne pas être acceptée.
  • Renseignez -vous sur la course, même si vous êtes encadrés.
  • Vérifiez votre matériel avant le départ et le soir au refuge.
  • N'ayez pas un sac trop lourd rempli de choses inutiles mais prévoyez des vêtements de protection en cas de mauvais temps.
  • Mettez sur la poche supérieure les choses dont vous aurez besoin à tout moment (appareil photo, crème solaire, lunettes de soleil, une paire de gants o une lampe frontale suivant le cas...).
  • N’oubliez pas votre casque qui s’avère indispensable dans la plupart des courses qu’elles soient rocheuses, glaciaires ou en couloir neigeux, surtout si elles sont très fréquentées.
  • Observez les consignes données par l’encadrant.
  • Soyez rapides dans vos manoeuvres. Tout le temps que vous perdrez à ouvrir et fermer votre sac pour chercher les lunettes qui sont au fond, à équiper ou déséquiper un relais, à remettre un crampon mal attaché, s'accumulera en fin de journée et augmentera les risques.
  • Buvez beaucoup et souvent, et alimentez-vous régulièrement.
  • Pensez aux autres en évitant de faire tomber des pierres.
  • Ne vous attardez pas dans les zones exposées aux chutes de pierre, coulées de neige ou de glace
  • Observez le terrain et la progression des autres participants, signalez l’apparition d’un danger et entraidez-vous en cas de besoin.
  • Ne vous décordez jamais sans vérifier que l’assurage est inutile, au besoin demander l'accord de l’encadrant.
CLUB ALPIN FRANCAIS AIX EN PROVENCE
MAISON DES ASSOCIATIONS
1 RUE EMILE TAVAN
13100  AIX EN PROVENCE
Contactez-nous
Tél. 04 42 27 85 65
Permanences :
jeudi 19:00 - 20:30
Agenda